• Vous rêvez de faire votre pain vous-même pour épater votre famille (ou vos copines), mais la machine à pain, vous n'en avez pas (ou le pain qui en sort ne vous plaît pas), le temps de levage, c'est gonflant ,...

    Bref, cette recette, qui vous prendra 10 minutes de préparation (et encore, je compte large) et 12 mins de cuisson, le temps de préparer le reste du repas, bluffera tout le monde, à commencer par vous -ne donnez pas la recette à votre entourage tout de suite, sauf s'ils vous inscrivent à Top Chef...

     

     

    Ingrédients (pour 6 personnes) :
    - 200 g de farine
    - 1 yaourt nature
    - 2 cuillères à soupe d'huile
    - 1 cuillère à café de levure chimique
    - 1 pincée de sel


    Préparation :
    Mélanger la farine, le sel et la levure.
    Faire un puits, et ajouter le yaourt et l'huile.
    Travailler la pâte, jusqu'à ce qu'elle soit homogène.
    Confectionner des boules de pâte.
    Et les badigeonner de lait ou de jaune d'oeuf, après les avoir disposés
    sur une plaque à pâtisserie.
    Enfourner à 180°C, jusqu'à ce que les petits pains gonflent.
    Laisser refroidir et déguster !!!!


    Le plus dur, c'est de savoir comment on va les manger, garni de confitures ou de miel au petit-déjeuner, avec du fromage, assaisonné de graines de cumin, au goûter avec du chocolat... Choisissez vite, ou il n'en restera plus !

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Vous pouvez faire le pétrissage avec un robot, mais il faut au moins pétrir pendant 10 minutes pour que la pâte soit bien élastique.

    500g de farine de blé T55 (c'est celle pour les gâteaux)
    sucre de canne (de 20 à 50g selon votre goût)
    levure boulangère (12g)
    1 pincée de sel de mer(je mets du gros sel)
    beurre ramolli (80g)
    lait entre 20 et 25° (25 cl)
    1 oeuf

    Soit vous  mettez tous les ingrédients en machine à pain sur le programme "pâte à pizza", soit vous pétrissez avec un robot, vous laissez lever pendant 1 heure au soleil (ou sur un poêle), ou derrière une vitre avec un cellophane dessus.

    Vous façonnez la boule, soit pour faire une grosse brioche, soit  en petites briochettes individuelles.

    Vous laissez la pâte lever 1/2 heure, dans les mêmes conditions (soleil, poêle ou cellophane)

    Vous préchauffez votre four th 7 (210°), puis vous cuisez votre brioche pendant 25 mins toujours thermostat 7.


    Vous pouvez ajouter dessus des gros grains de sucre, des pépites de chocolat,...

    J'ajoute dans mon four un pot en verre épais avec de l'eau, pour que la pâte ne se dessèche pas.

    I paraît qu'on peut conserver ses briochettes plusieurs jours, ... je n'ai jamais pu tenter l'expérience, elles sont dévorées trop vite !



    Bon appétit.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Prenez des légumes de saison : chou-fleur, pommes de terre, brocolis, épinards, courgettes, panais, patisson,...

    Faites-les cuire à la vapeur 15 mins en les salant et poivrant.

    Egouttez-les, versez les dans un plat qui va au four.

    Préchauffez le four à 200°

    Remplacez la béchamelle par un fromage de chèvre frais (vous pouvez aussi utiliser du fromage frais aux fines herbes et à l'ail), ajoutez du parmesan.

    Mettez au four 15 à 20 mins, jusqu'à ce que le dessus soit gratiné, et servez avec une viande.

    Vous pouvez aussi ajouter des oeufs sur le dessus, pour un plat complet et léger.

    Et pour un brin d'originalité, vous pouvez mélangez plusieurs légumes.

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Une utilisation très intéressante du nettoyeur vapeur, l'éradiquation des mauvaises herbes.

    J'ai fait de jolies petites allées en calcaire, qui sous l'action conjuguée du soleil et de la pluie, sont envahies par les mauvaises herbes.

    J'ai donc essayé la destruction par la chaleur (le choc thermique).

    Plutôt que d'utiliser un désherbeur thermique, qui produit une flamme et fonctionne avec une bonbonne de gaz, j'ai testé dessus mon nettoyeur vapeur (4-5 bars de pression).

    J'applique la vapeur lentement ( 2 secondes de contact avec une plante suffisent pour provoquer un choc thermique, qui tue la plante), une hure après l'application, les mauvaises herbes avaient déjà roussi, demain, elles devraient être complètement desséchées, et disparaître à la prochaine pluie.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • J'ai depuis 11 ans un nettoyeur vapeur de qualité (Pxlti), j'ai perdu certains accessoires, un sale gamin a arraché le bouton pour régler la puissance, bref, et la cuve a une autonomie limitée, bref, je m'en servais de moins en moins.

    Et j'ai eu une idée géniale de simplicité, j'en ai acheté un second de la même marque, d'occasion, avec tous les accessoires. La durée d'utilisation est pratiquement illimitée, je remplis les 2 cuves alternativement, et je peux tout nettoyer du sol au plafond.

    En ressort une odeur de propre, c'est totalement écologique, aucun produit toxique rejeté dans l'air, juste un peu d'eau et l'électricité pour faire bouillir l'eau.

    Et j'ai testé pour vous une autre utlisation, pour le jardin...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Cultiver les mêmes variétés que tous vos voisins, c'est une solution simple, on trouve facilement les graines et les plants, mais quid de la biodiversité?

    Promenez-vous dans les salon consacrés au jardinage, c'est comme ça que j'ai trouvé un pépiniériste qui a remis au goût du jour des légumes oubliés ou peu cultivés, comme la vitellotte, une pomme de terre violette, délicieuse en purée et gratin, onctueuse.

    J'ai aussi des courgettes jaunes, des courgettes rondes, un pied de christophine (plante-liane originaire des Antilles).

    Vous ferez l'admiration de vos amis, et redonnerez à vos enfants le goût des légumes.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • J'achète chaque année des graines et des tubercules de légumes, mais surtout je collecte. Vous avez sûrement autour de vous des voisins jardiniers qui se feront un plaisir de vous donner quelques graines, et surtout vous pouvez conserver les graines des légumes que vous avez fait pousser l'année d'avant...

    Ensuite, pour amender le sol -amender le sol consiste à enrichir la terre- vous répandez votre compost -un terreau excellent et gratuit-, vous récupérez du crottin de cheval à l'automne (pour qu'il ait le temps de se décomposer et ne brûle pas vos plantes.

    Et surtout, vous ramassez des orties (avec des gants), que vous déposer au fonc du trou de plantation de vos pieds de tomates. En se décomposant, elles enrichissent le sol autour du pied -les tomates ont besoin d'une terre riche.

    Pour protéger vos carottes, répandez du marc de café en semant les graines -les vers de carotte ont horreur de ça.

    Et pour éloigner les limaces de vos salaces sans risquer d'empoisonner vos animaux domestiques, étalez de la cendre de bois (surtout pas de charbon) autour de vos plantations, c'est toxique pour les limaces dévoreuses de salade, et inoffensifs pour votre toutou.

    Quant aux potirons et melons, le plus efficace est de déverser du compost bien décomposé dans un trou, et de semer ou planter au milieu.

    Les sachets de thé enrichissent aussi la terre.

    Je verse les restes de café et de thé -froid- sur mes plantes vertes.

    Ma mère avait l'habitude de verser du vin sucré dilué au pied de ses plantes vertes: nous avions un rhododendron qui avait une tige qui faisait le tour des murs de  la cuisine !

    Bien entendu, vous avez installé un récupérateur d'eau de pluie, et vous pouvez encore améliorer le système d'arrosage en installant des tuyaux troués qui feront du goutte à goutte la nuit.

    Des astuces toutes simples et qui ne coûtent rien vous donneront de beaux légumes, bio, à déguster sans modération.

    Et comme par hasard les enfants-qui-n'aiment-pas-les-légumes-sauf-les-frites vont finir par adorer ce qui vient de votre jardin.

    Et profitez-en pour cultver de vieux légumes comme le panais, c'est délicieux en purée associé à des pommes de terre.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks